Cocktail conférence cyber à la Préfecture du Morbihan

Cocktail conférence Cybersécurité La chaire cybersécurité des Grands Evénements Publics a organisé un cocktail conférence à la Préfecture du Morbihan le 16 mai dernier : une soirée dédiée à la cybercriminalité dans le contexte de Paris 2024.

Cocktail Conférence Cybersécurité

La Chaire Cybersécurité des Grands Événements Publics, portée par la Fondation UBS a organisé une soirée exceptionnelle consacrée à la cybercriminalité et aux défis de sécurisation de l'espace numérique en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. La Préfecture du Morbihan, particulièrement engagée dans la cybersécurisation du territoire, a accueilli cet événement qui a réuni des professionnels de la cybersécurité, des représentants des administrations publiques, des universitaires et des entreprises.

 

L'intervenante de la soirée, Myriam Quéméner, magistrate, docteur en droit, avocate près la Cour d'appel de Paris et spécialiste de la cybercriminalité, a captivé l'audience avec une présentation du cadre judiciaire et des enjeux actuels et futurs de la cybersécurité.

 

 

Points clés abordés lors de la soirée

  • Coût de la cybercriminalité : Myriam Quéméner a rappelé que la cybercriminalité a coûté plus de 8000 milliards de dollars en 2023. Ce chiffre alarmant souligne l'ampleur du défi que collectivement nous devons relever,
  • Sécurisation des événements exceptionnels : À l'approche des Jeux Olympiques et paralympiques de Paris, les autorités publiques renforcent leurs dispositifs de sécurité. Gestion des foules, actes de terrorisme, cyberattaques, … les dangers sont multiples. A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles ! Le gouvernement prévoit pour la première fois de recourir à des systèmes d’intelligence artificielle (IA) pour identifier et déjouer les menaces. Entre caméras augmentées et scanners corporels intelligents, la situation est inédite. Et au regard de l’ampleur de l’événement, des aménagements législatifs ont été nécessaires pour assurer le bon déroulement de la manifestation sportive,
  • Stratégies et moyens alloués : Des équipes dédiées travaillent 24h/24 pour parer à tous les cas de figure pendant les Jeux. Ces mesures visent à garantir une réponse rapide et efficace à toute menace potentielle,
  • Ressources en cas de cyberattaque : Myriam Quéméner a recommandé la consultation du site cybermalveillance.gouv.fr en cas de cyberattaque. Ce site offre des ressources précieuses pour réagir face aux incidents de cybercriminalité,
  • Rôle de la justice : Après une cyberattaque, c’est la justice qui prend le relais avec le développement d'une politique pénale spécifique et la mise en place de magistrats “cyberréférents” pour traiter ces affaires complexes.

La session de questions-réponses qui a suivi la présentation a permis un échange dynamique entre Mme Quéméner et les participants, offrant des éclaircissements sur les actions à entreprendre pour renforcer la cybersécurité à tous les niveaux.

 

Un cocktail conférence riche d’échanges, de rencontres et de bonnes pratiques autour de la cybersécurité.

Les participants

Ont participé également à l’événement : Pascal Bolot, Préfet du Morbihan, Anne Le Henanff, Députée du Morbihan, David Robo, Président de Golfe Morbihan Vannes Agglomération, Gérard Lacroix, directeur général adjoint du GICAT et mécène de la chaire Cyber de la Fondation UBS,  Jérôme NOTIN, Directeur général de Cybermalveillance, Virginie Dupont, Présidente de l’UBS et Stéphane Mériau, Président de la Fondation UBS. Leur expertise et leurs perspectives ont grandement enrichi les discussions de la soirée.

 

Un événement qui venait conclure la journée « l’instant cyber 2024 » qui se déroulait ce même jour sur le campus Tohannic de Vannes, organisé par l’UBS, GMVA et la Technopole VIPE.

 

Rendez-vous en 2025 !

 

Pour plus d'info sur la chaire Cybersécurité des Grands Evénéments Publics, dont le porteur est Salah Sadou, vous pouvez contacter fondation @ univ-ubs.fr.

 

Crédits photographiques : ©Préfecture du Morbihan. Service Communication