Planète-Conférences-Lafusion nucléaire: un avenir pour l'énergie

Planète-Conférences-Lafusion nucléaire: un avenir pour l'énergieConférence de Jean Marc ANE, mardi 18 novembre 2008 à Vannes.

Le conférencier Jean Marc ANE

Jean Marc ANE, Chercheur à l'Institut de recherche sur la fusion magnétique, CEA, Cadarache

 

Quelle contribution la fusion pourrait-elle apporter à la résolution des crises énergétique et climatique ?

Le 26 novembre à l’Elysée, la chine, la Corée du sud, les Etats-Unis, L’Europe, L’Inde, Le Japon et la Russie signaient un accord pour construire Iter à cadarache. Pourquoi 34 pays qui représentent plus de la moitié de la population mondiale, s’unissent-ils pour développer la fusion ? Peut-on utiliser sur terre les réactions de fusion qui permettent aux étoiles de briller depuis des milliards d’années ?

Qu’apportera  Iter dans les recherches sur la fusion ? Que restera-t-il à faire après Iter, quel défis physiques et technologiques devront être relevés avant de pouvoir compter sur la fusion ? Existe-t-il des matériaux capables de résister dans l’environnement d’un réacteur de fusion ? Un réacteur de fusion serait-il sûr ? serait-il polluant ? Qu’en est-il des déchets de la fusion ? La fusion est –elle proliférante ? La fusion, un nucléaire durable ?

Iter doit démarrer en 2016. La décision de construire des prototypes de réacteurs pour produire de l’électricité pourrait intervenir à la fin des années 20. La fusion arrivera-t-elle à temps pour contribuer à la résolution de la crise énergétique et climatique qui se profile inexorablement.