Télétravail

Salariés et employeurs à l’heure du télétravail : les bons conseils Préconisé pour ralentir la propagation du coronavirus, le télétravail reste une pratique assez marginale en France. Voici les conseils d’un expert pour l’apprivoiser.

Un "travail gris"

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, des millions de Français actifs, salariés comme cadres ou chefs d’entreprise, vont être amenés à apprivoiser le travail à distance à partir de lundi. Dans les chiffres, ils rejoindront les 15 à 25 % de professionnels en France déjà concernés par la pratique, même si ce pourcentage reste difficile à déterminer, car « c’est un travail gris », relève le professeur et directeur de l’Institut de management de l’Université Bretagne-Sud, Marc Dumas.

Le début du travail à distance

Apparu dans les années 1970 aux États-Unis, le télétravail est aujourd’hui démocratisé chez nos voisins anglo-saxons ou dans les pays nordiques – conditionnés par leur environnement climatique – mais reste marginal. L’Accord national interprofessionnel (Ani) de 2005 a encadré sa pratique, avant que la loi Warsmann (2012) ne la simplifie. Pour autant, « aujourd’hui, c’est le début » du travail à distance, estime le Pr. Dumas. Un début qui s’opère dans un contexte d’urgence qui ne favorise pas à la préparation de son terreau.