Stages

StagesVous avez accepté d’accueillir un étudiant de l’Université Bretagne Sud en stage au sein de votre entreprise.

Dans le cadre du suivi des stagiaires, les visites des tuteurs enseignant  sont interdites. En cas de difficultés, le directeur de composante peut saisir le Président par une demande motivée afin d’obtenir une dérogation.

Si le travail à distance est possible

Afin de garantir la sécurité de nos étudiants, le télétravail doit être privilégié :

  • Si le stage a commencé et qu’il est possible pour l’entreprise de confier à l’étudiant un travail à distance, le stage se poursuit en lien avec le maître de stage de l’entreprise. Si une gratification était prévue dans la convention de stage, elle est maintenue
  • Si le stage n’a pas encore commencé, l’entreprise peut confier à l’étudiant du travail à distance, le maître de stage assure un suivi. Si une gratification était prévue dans la convention de stage, elle est maintenue

Le stagiaire reste, pendant la période de télétravail sous l’autorité de l’entreprise et il poursuit, dans la mesure du possible la mission qui lui a été confiée.

 

Le passage en travail à distance implique une modification de la convention de stage et doit donner lieu à la signature d’un avenant par toutes les parties.

 

Conscient des difficultés auxquelles vous risquez d’être confronté pour mettre en place ce circuit de signatures, il vous appartient de nous adresser, une simple attestation précisant :

  • Les dates de passage en télétravail du stage
  • Les coordonnées de l’étudiant concerné
  • L‘adresse à laquelle l’étudiant effectuera le télétravail
  • Si du matériel a été confié à l’étudiant pour effectuer ses missions (notamment informatique)

Vous veillerez à adresser cette attestation, signée de votre part, par mail à tous les signataires de la convention initiale.

 

Pour toute question ou précision, je vous invite à nous contacter par mail sur cellule-de-crise @ listes.univ-ubs.fr.

Si le travail à distance n’est pas possible

Si le télétravail n’est pas possible pour le stagiaire et que vous devez suspendre son accueil, parce que votre activité est elle-même suspendue ou que le travail du stagiaire n’est plus possible en présentiel.

Dans ce cas, la gratification est également suspendue pendant toute la durée de l’interruption.

Cette situation devra également être régularisée par un avenant à la convention de stage, signé par toutes les parties.

Dans premier temps, une simple attestation de votre part pourra suffire. Elle précisera :

  • Les coordonnées de l’étudiant concerné
  • La date à laquelle la convention de stage est suspendue et son motif
  • Que le stage sera suspendu jusqu’à la reprise d’activité ou la réouverture de l’’entreprise, si celle-ci intervient avant la date de fin de stage initialement prévue (dans tous les cas, le stage ne pourra se poursuivre après la date de jury de la formation)
  • Si une gratification était prévue : dans ce cas, préciser qu’elle sera suspendue le temps de la suspension de la convention

Vous veillerez à adresser cette attestation, signée de votre part, par mail à tous les signataires de la convention initiale. Un avenant sera signé dans un second temps pour fixer précisément la période de suspension ou acter l’interruption définitive de la convention.

Pour toute question ou précision, je vous invite à nous contacter par mail sur cellule-de-crise @ listes.univ-ubs.fr.

Si la présence du stagiaire est maintenue

Dans les autres cas où la présence du stagiaire est maintenue dans votre établissement, il vous appartient de prendre toutes les mesures de protection au même titre que pour vos salariés. Il est de la responsabilité des entreprises de :

  • Limiter au strict nécessaire les réunions,
  • Limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits,
  • Annuler ou reporter les déplacements non indispensables,
  • Adapter l’organisation du travail, notamment grâce à la rotation d’équipes
  • Fournir les équipements de protection en vigueur

dans le respect du L. 4121-1 et suivants du code du travail.