Coronavirus - COVID-19

Consignes liées au coronavirus COVID-19Ces consignes pourront être modifiées en fonction de l’évolution de la situation.

Mesures générales

  • L'Université est totalement fermée au public et à ses étudiants. Les modalités d'accès des bâtiments pour les agents sont présentées dans le Plan de Reprise d'Activité (PRA) Sur Site.
  • Le Plan de Reprise d’Activité Sur Site de l’Université Bretagne Sud prend effet le 15 juin 2020 et s’achève le 24 juillet 2020, en l’absence de décision contraire due à l’évolution de la situation. Il reprend les recommandations et des éléments du plan de déconfinement du MESRI.
  • Mesures relatives aux activités de Recherche et doctorat
  • Modalités d'accès aux bâtiments

Le non-respect de ces instructions est susceptible de sanctions.

 

Mesures barrières

Afin de limiter la propagation du Coronavirus, il est fortement recommandé de suivre les mesures barrières suivantes :

  • Se laver très régulièrement les mains.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter.
  • Éviter de serrer des mains
  • Éviter les contacts étroits avec mes collègues (moins d’1m et plus de 15 mn).

 

CONTACTS

 

L'UBS a activé sa cellule de crise pour la gestion de la situation depuis le 21 février. Vous pouvez la contacter par courriel à cellule-de-crise @ listes.univ-ubs.fr

 

Plateforme téléphonique d'information du Ministère des solidarités et de la santé : 0800 130 000

 

 

 

RESPONSABILITÉS DU PRÉSIDENT

 

En vertu de l’article L.712-2 (6° et 7°) du code de l’éducation, le Président de l'Université est responsable de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail des personnels et des usagers accueillis dans les locaux de l’établissement. L’éloignement d’une personne susceptible de représenter des risques pour la santé des personnes de son environnement d’études ou de travail relève de cette responsabilité générale. En cas de refus d’une personne concernée par une telle mesure d’éloignement, le Président de l'Université à la possibilité de prendre une décision formelle d’interdiction d’accès aux locaux pour une durée maximale de trente jours en application de l’article R712-8 du code de l’éducation.