Retour sur la venue de Christelle Lison

Retour sur l'atelier "Mettre en place des pédagogies actives, ça veut dire quoi exactement ?"C.Lison, professeure agrégée de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, spécialiste de la pédagogie de l’enseignement supérieur, est intervenue jeudi 22 février 2018 à l'UBS.

Conférence sur les pédagogies actives

Le Service Universitaire de Pédagogie a reçu le 22 février Christelle Lison, Professeure au Département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke.

Christelle Lison a animé le matin une conférence sur les pédagogies actives auprès d’une trentaine de participants sur les sites de Lorient et Vannes. Cette conférence, basée sur les échanges, a amené les participants à s’interroger sur les dimensions à considérer lorsqu’on met en pratique les pédagogies actives, notamment en matière d’adaptation de l’enseignement et les implications pour les étudiants et les enseignants.  

 

 

Rencontre avec l'équipe pédagogique

Dans le cadre du déploiement de l’approche-programme en droit, Christelle Lison a ensuite rencontré l’après-midi l’équipe pédagogique concernée dans le but de préparer le séminaire de travail qui était organisé les 19 et 20 avril 2018. Durant ces deux journées, elle a accompagné les enseignants engagés dans ce projet dans leurs réflexions sur leurs cours au regard du développement de compétences. Dans cette perspective, les façons d’enseigner et d’évaluer les apprentissages vont s’enrichir de nouvelles pratiques. Ce séminaire a permis aux enseignants de réfléchir à ces nouvelles pratiques et de les intégrer dans le scénario pédagogique de leur cours.

Portrait : Christelle Lison 

Détentrice d’un doctorat en sciences de l’éducation, Christelle Lison est professeure agrégée au Département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec, Canada). Spécialisée en enseignement supérieur, elle s’intéresse à la formation des enseignants du postsecondaire et à leur développement professionnel, aux innovations curriculaires et pédagogiques, à l’évaluation de l’enseignement par les étudiants et à ses retombées sur la transformation des pratiques pédagogiques des enseignants, de même qu’à l’encadrement aux cycles supérieur. Elle participe d’ailleurs à plusieurs recherches sur ces thématiques tant au Québec qu’à l’international. Du côté de l’enseignement, elle forme les enseignants (professeurs, vacataires, chargés d’enseignement, doctorants…) et les ingénieurs et conseillers pédagogiques à l’enseignement supérieur.