Un CRCT en Inde

Aventure indienne pour Bastien, enseignant-chercheur à l'UBSBastien Seantier, Maître de Conférences en Chimie au sein du Laboratoire IRDL et enseignant-chercheur au Département HSE de l'IUT de Lorient est accueilli pour une période de six mois en Inde, à l'Université Mahatma Gandhi. Il nous fait part de son expérience.

"Une collaboration, un beau projet, une envie de découvrir une autre manière de faire et c’est parti… Il suffit de bien peu de chose finalement pour s’envoler vers de nouvelles aventures personnelles et scientifiques. Toutefois, il faut le mériter un peu quand même."

De la rencontre au départ..."Comment partir pour une telle aventure ?"

"Il y a deux ans maintenant, je rencontrais Sabu Thomas, doyen de la faculté de chimie, président de l’Université Mahatma Gandhi et collaborateur de longue date de l’IRDL et de l’équipe d’Yves Grohens, spécialisée dans la recherche sur les biocomposites. Nous avons pu échanger et nous apercevoir que nous avions de nombreux centres d’intérêts communs. C’est ce qui nous a donné envie de travailler ensemble en Inde et de déposer un dossier de CRCT portant sur le développement de matériaux pour des applications biomédicales, de bio-capteurs et de filtration.

Dossier de CRCT déposé, accepté... après de belles péripéties pour obtenir un visa recherche, me voilà depuis deux mois et demi dans le sud de l’Inde,  dans la ville de Kottayam qui se trouve dans l'Etat du Kerala et ce pour 3 mois et demi supplémentaires.

Une expérience formidable..."Comment exprimer de manière claire toutes les sensations extraordinaires, les sentiments particuliers qui vous emportent quand on voyage ?"

"Tout d’abord, commençons par décrire l’accueil fabuleux qui m’a été fait. Des personnes disponibles qui font tout pour que le décalage entre la France et l’Inde soit le plus doux possible. Réservation d’appartement, voiture disponible, intégration dans les équipes, l’arrivée est dès lors beaucoup plus simple !

J’ai en plus la chance d’être accueilli dans un laboratoire qui a les derniers équipements de caractérisation ce qui me permet de mener à bien mes projets. C’est aussi l’occasion pour moi de développer de nouvelles collaborations, d’élargir mon réseau, de participer à la rédaction d’articles, de livres et de découvrir de nouveaux domaines de recherche en lien avec la caractérisation de la forme, de la taille et de la rugosité de surfaces nanostructurées ou recouvertes de nanoparticules pour la plupart inorganiques. Bref, une expérience inoubliable pour la recherche !

Il y a aussi la découverte de la culture indienne. Visite de plantations de thé, partages culturels, végétation luxuriante, faune particulière, les temples, les contrastes de couleurs, tout est réuni pour découvrir toutes les facettes de ce pays fabuleux."

Des perspectives de collaboration pour l'avenir

"Du côté recherche, les perspectives sont nombreuses. Ce CRCT m'a permis de répondre à des appels à projets dans lesquels Sabu Thomas a été intégré, notamment sur les thématiques d'utilisation des ressources marines pour développer de nouveaux matériaux.

D'autres perspectives de recherches conjointes concernent les systèmes de protection contre les rayonnements, l'utilisation de particules inorganiques dans les aérogels pour développer de nouvelles applications ou encore le développement de systèmes multifonctionnels isolants thermiques.

Côté enseignement, j'espère que des étudiants de l'UBS pourront faire leur stage en Inde  et notamment des étudiants du DUT HSE pour travailler sur la sécurité au poste de travail, le traitement des déchets en général et/ou le traitement des déchets électroniques et électriques en particulier. J'espère également pouvoir initier, à plus long terme, des projets qui impliqueront les autres département de l'IUT de Lorient et d'autres composantes de l'UBS."