École d’été sur les nanomatériaux fonctionnels

École d’été sur les nanomatériaux fonctionnelsDu mercredi 20 au vendredi 22 septembre à Lorient, se tiendra l’école d’été à l’Université Bretagne Sud, dans le cadre du programme franco-québecois de formation en nanomatériaux et en caractérisation de matériaux fonctionnels.

Cette école d’été est le second volet du programme d’enseignement et de recherche sur les nanomatériaux & la caractérisation des matériaux fonctionnels, dont la première partie s’est déroulée à l’Université de Sherbrooke au Québec du 19 au 21 septembre 2016.

Accompagner le domaine des nanomatériaux

Son objectif est d’accompagner le domaine en plein essor des nanomatériaux, en partant du constat que plusieurs industries telles que l’électronique, l’énergie, la santé, les transports ont besoin de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies pour améliorer leurs produits et répondre à la demande sans cesse grandissante de meilleures performances.

Une nécessité : former des experts

Actuellement, la formation de personnel hautement qualifié présente une lacune. A ce jour aucun programme n’est en mesure d’offrir une éducation multidisciplinaire à l’interface entre les nanomatériaux et les sciences fondamentales dans le cadre des programmes traditionnels. Ceci représente une contrainte majeure au développement de nouvelles approches innovatrices en nanotechnologie, étant donné le manque d’expertise transdisciplinaire requise pour solutionner adéquatement ces problématiques.

Un nouveau programme de formation multidisciplinaire

Le programme de formation du Conseil Franco-Québécois de Coopération Universitaire (CFQCU) proposé vise donc à combler cette lacune en donnant à du personnel hautement qualifié français et québécois, une formation multidisciplinaire et un accès privilégié aux partenaires impliqués dans le projet ainsi qu’à leur réseau international dans le domaine des nanomatériaux.


Les cours sont offerts sous forme de vidéo-conférences, afin de permettre aux étudiants de suivre le cours simultanément dans les deux pays. De plus, l’accessibilité en ligne à ces séminaires et aux présentations des professeurs permettra aux étudiants d’accéder à la théorie au moment qui leur conviendra le mieux et ce, peu importe le lieu physique où ils se trouveront.

La fulgurante ascension des nanotechnologies est indéniable et il est primordial d’investir le temps et l’énergie nécessaire à la formation d’étudiants afin de demeurer compétitif dans ce domaine. Le projet proposé devrait accélérer le développement d’une niche franco-québécoise en nanomatériaux et permettra d’assurer une place de choix à nos étudiants dans des entreprises de nanotechnologies œuvrant sur la scène internationale.

La coordination du programme

Jean-François FELLER (IRDL CNRS 3744 Univ. Bretagne Sud Lorient, France) & Armand SODERA (CQMF Univ. Sherbrooke, Québec, Canada)

Le comité local d’organisation

Mickaël CASTRO & Guillaume VIGNAUD (IRDL CNRS 3744 Univ. Bretagne Sud Lorient, France)

 

Informations pratiques

Du 20 au 22 septembre

IRDL - Centre de Recherche Christiaan HUYGENS

Salle CR 204

Faculté des Sciences
Rue de Saint-Maudé

Lorient