Mer & Littoral

Journée d'échanges "Mer & Littoral" Un nouvel « Institut des sciences marines et du littoral » va ouvrir à l'UBS. Le Conseil d'Administration a adopté le 13 octobre 2017, le plan stratégique 2017-2021 de l'UBS. Il inscrit, parmi les 4 priorités thématiques , celle de la "Mer et du Littoral". Un domaine d'excellence pour l'UBS qui regroupe les activités de la recherche, de l'innovation et de la formation. Pour engager collectivement une réflexion et des actions concrètes, une journée d'échanges se tiendra le mardi 12 juin à Lorient autour de 3 axes : "L'UBS face aux défis maritimes et littoraux : Éduquer, Développer, Partager".

Nos quatre priorités thématiques

Le travail effectué par les pôles, notamment à travers les financements injectés dans les projets transversaux, conduit aujourd’hui, à mettre en avant quatre thématiques prioritaires en recherche et innovation fortement en lien avec la formation :  la « mer », les « matériaux », la « cyber » et les « data sciences ». Ces orientations stratégiques se retrouveront notamment dans l’offre de formation 2017-2021.

La dimension maritime très présente à l’Université

La dimension maritime est très présente à l’Université, à la fois en formation et en recherche. Cela traduit les liens importants avec un territoire culturellement et économiquement tourné vers la mer. Sur les quatorze laboratoires dont l’UBS est tutelle, presque les 2/3 développent des recherches autour de la mer allant des peintures « antifouling » à l’histoire maritime en passant par les relations merlittoral, les systèmes embarqués (drones marins) ou encore les matériaux, avec des liens évidents avec nos formations. Entre autres choses, l’UBS est administratrice du Pôle Mer et membre du réseau des Universités Marines et du Campus Mondial de la Mer Bretagne Atlantique.

Répondre aux besoins actuels et nouveaux de formation

Notre offre de formation est aujourd’hui riche et variée. Dans un paysage universitaire assez généraliste, nos équipes pédagogiques ont choisi de développer des stratégies qui s'avèrent être aujourd'hui des marqueurs forts de notre identité universitaire : alternance, innovation pédagogique, partenariats économiques, parrainages, etc. C’est ce qui fait que l’UBS est classée, depuis plusieurs années, parmi les premières universités françaises pour l’insertion professionnelle de ses diplômés de master.  Notre projet sera de nous appuyer sur ces marqueurs identitaires qui composent aujourd'hui l'ADN de l'Université Bretagne Sud pour poursuivre et développer une politique de formation ambitieuse au service de la réussite des jeunes, des adultes et des territoires.

Des partenariats internationaux

De nombreux partenariats internationaux ont également été établis avec des universités littorales partageant des thématiques de recherche et de formation en lien avec la mer. Ainsi, dans le cadre de l’appel à projets du PIA 3, l’UBS a soumis, avec l’UBO, un projet d’« École universitaire de recherche » sur la thématique de la mer. Les écoles universitaires de recherche, conçues comme des « graduate schools » à la française intégrant master, doctorat et recherche confirmée, ont pour rôle d’établir un lien plus étroit entre formation et recherche et de les internationaliser.

Vers un « Institut des sciences marines et du littoral »

Le pôle « Homme, mer et littoral » a un rôle à jouer dans l’affirmation de notre dimension maritime et de fédération des forces existantes, très diverses, en donnant plus de cohérence aux différentes actions.  C’est dans ce but qu’il sera transformé en « Institut des sciences marines et du littoral », dont le nom et le positionnement sont à finaliser. Des réunions de travail ont déjà eu lieu et vont se poursuivre. Conçu aujourd’hui comme un mode d’organisation, il aura vocation à :

  • Coordonner nos actions
  • Renforcer la visibilité nationale et internationale de nos activités « mer »
  • Mieux répondre aux demandes de formation, initiale et continue, de prestations et de recherche collaborative sur nos spécialités
  • Attirer et maintenir des talents à l’Université et sur le territoire
  • S’appuyer sur un club d’entreprises
  • Trouver des financements

Une stratégie et des moyens

Pour ce faire, différents moyens seront mis en œuvre :

  • Coordination de la politique de communication
  • Création d’un site internet dédié
  • Développement de partenariats à forte visibilité
  • Politique d’investissement
  • Politique active de ressources humaines, notamment : définition des profils des enseignants et enseignants-chercheurs en adéquation avec cette priorité

Le choix de ces thématiques prioritaires, en lien très fort avec la recherche et l’innovation, et une volonté forte d’ouverture à l’international, signifient qu’elles auront une attention particulière dans l’ensemble des moyens attribués aux activités de l’Université. L’obtention ou non des EUR Mer et Sécurité aura également un impact non négligeable en termes de moyens financiers et de leur fléchage.

La formation tout au long de la vie

Dès lors que les questions de la formation tout au long de la vie et de la valorisation en direction du milieu socio-économique sont posées, les relations entre la formation continue à l’Université, les entreprises et les branches professionnelles demanderont à être précisées.

Programme du mardi 12 juin à Lorient

 

Activité découverte  : Visite guidée du port de pêche de Lorient de 4h45 à 6h45 + petit déjeuner offert.

 

Accueil et propos introductifs 

 

9h30 - Café d'accueil des participants

 

10h - Ouverture de la journée par Jean PEETERS, Président de l'Université Bretagne Sud. Un institut pour quoi faire ? De quoi parle t-on ?

 

Table-ronde 1 - "Défis maritimes et littoraux"

 

10h10 - Vision globale, stratégique et prospective

 

- Gilles POUPARD,  Audélor, rapporteur de l’étude CESER Bretagne « Produire et résider sur le littoral en Bretagne » (mai 2017).

- Denis LACROIX, Ifremer (Sète), animateur de la réflexion prospective.

 

10h30 - Les enjeux et besoins sectoriels & locaux

 

- Maurice BENOISH & Jean-Paul SOLARO, ancien et nouveau directeurs du Port de Lorient.

 

Table-ronde 2 -  "Éduquer"

 

11h00 - Les besoins des entreprises

 

- Anne Marie CUESTA, déléguée générale de Bretagne Pôle Naval. L’exemple de la Licence Professionnelle Métiers de l'Industrie Navale et Maritime (M.I.N.M.) - Parcours : Métiers de l'Industrie et la Construction Navale – IUT Lorient.

 

11h20 -  Les formations UBS marquées "mer / littoral". Comment répondre aux besoins des professionnels ? et demain quelles formations ? Vers une  7ème Unité d'Enseignement ? Quelles pédagogies ? Des cours sur le littoral ?

 

- Ronan LE DELEZIR, responsable du Master Aménagement des territoires maritimes et littoraux.

- Nathalie BOURGOUGNON, responsable du Master Biomolécules, Micro-organismes et Bioprocédés et David MENIER.

- Christophe BALEY, responsable Licence Professionnelle Nautisme et métiers de la Plaisance.

- Frédéric BEDEL, doyen de la Faculté des Sciences et Sciences de l'Ingénieur.

 

12 h 15 - DÉJEUNER

 

Table-ronde 3 -  "Développer"

 

14h00 - Les projets et collaborations au sein de l'UBS et avec les partenaires externes. Vers une transdisciplinarité ?

 

- Michel SEJEAN, le positionnement du laboratoire LabLex sur le « droit des Iles et des Ilots ».

- Jean-Philippe DIGUET et Johann LAURENT  : travaux et projets du Laboratoire LabSTICC sur les drones marins et le nautisme, la course au large.

- Stéphane BRUZAUD : travaux et projets sur les problématiques environnementales - déchets plastiques en mer. L'expérience TARA

- Olivier SIRE : Bio-surveillance des milieux littoraux : du diagnostic à l’aide à la décision

 

Table-ronde 4 -  "Partager"

 

15h00 - Observer, valoriser, transférer

 

- Maxime DELBURY, directeur technique NAUTIX, et Karine RÉHEL du laboratoire LBCM : le LabCOM SAFER, un exemple de collaboration entre l'UBS et cette entreprise autour des antifoulings.

- Sylviane LLINARES et Christophe CERINO du laboratoire TEMOS : le GIS Histoire & Sciences de la Mer, un exemple de projet inter/transdisciplinaire à l’échelle nationale et piloté par l’UBS.

- Moncef SEDRATI du laboratoire LGO : l’Observatoire citoyen du Littoral, un exemple de projet de territoire, rassemblant chercheurs, acteurs professionnels, collectivités et citoyens.

- Christine PETR du laboratoire  LEGO : tourisme & marketing territorial sur la presqu’ile de Quiberon. Un exemple de collaboration avec et pour les collectivités et acteurs socio-économiques du littoral.

- Yves GROHENS,  responsable scientifique de ComposiTIC un outil pour pour valoriser/transférer la recherche, collaborer avec les entreprises notamment dans les domaines nautisme, course au large et les structures marines.

 

Clôture 

 

16h00 - Grand Témoin

- Roland JOURDAIN. Grand navigateur breton, il a remporté par deux fois la Route du Rhum, l'une des plus grande course transatlantique en solitaire. Il a lancé en 2007 sa société Kaïros : un "laboratoire" d’expérimentation pour la fabrication de bateaux en biomatériaux. Engagé, il crée ensuite la Fondation "Explore" qui vise aujourd'hui à développer des actions de recherche et d’innovation au bénéficie de l'homme et de la planète.

 

16h20 - Conclusions de la journée & perspectives

- Jean PEETERS, Président de l'Université Bretagne Sud

 

16h30 - Cocktail de clôture

 

17h00 - Activités découvertes (sur inscription)

- Visite guidée de la Cité de la voile - Eric Tabarly

- Découverte des Pontons sur la Base

- Visite guidée du Musée sous-marin du Pays de Lorient

 

Inscriptions

@Crédit photo à la Une: « © A.Lamoureux - Golfe du Morbihan Vannes tourisme ».

 

 

 

 

Inscription "Mer & Littoral"